L'asso du vélo et de tous les transports actifs, les piétons, avec poussette, avec fauteuils roulants etc. à Villefranche de Rouergue

Qui a dit qu'il n'y avait pas de piste cyclable ?

Les pistes cyclables sont inexistantes à Villefranche excepté 50m inutilisables autour d'un rond point...

Elles sont pourtant indispensables sur les axes routiers dangereux.

  • Route de Montauban (accès aux zones commerciales et sortie de ville)
  • Tour de ville (la traversée des deux voies est problématique pour les enfants et les débutants à vélo)
  • Avenue Etienne Soulié (les enfants doivent pouvoir se rendre à l'école à vélo)
  • Avenue Caylet (accès à l'hôpital, aux résidences et à la zone industrielle)
  • Route de Toulonjac
  • Avenue de Toulouse
  • Route du centre ville au chemin 13 pierres (et skate park)
  • D47 (piscine et sortie vers Monteils)

L228-2

A l’occasion des réalisations ou des rénovations des voies urbaines, à l’exception des autoroutes et voies rapides, doivent être mis au point des itinéraires cyclables pourvus d’aménagements sous forme de pistes, marquages au sol ou couloirs indépendants, en fonction des besoins et contraintes de la circulation.
L’aménagement de ces itinéraires cyclables doit tenir compte des orientations du plan de déplacements urbains, lorsqu’il existe.
Le non respect de cette obligation légale, même après la réalisation du projet, pourrait déclencher, en cas d’accident impliquant un cycliste après la réalisation de l’aménagement contesté, le mécanisme de la responsabilité pénale personnelle du maire prévu à l’article L 2123-34 du code général des collectivités territoriales
En sortie de ville, le minimum serait de rappeler aux automobilistes la distance règlementaire de dépassement d'un deux roues : 1m50 (1m en aglomération)

Il serait également souhaitable de prévoir dès maintenant la jonction avec les voies-vertes et vélo-routes faisant partie du schéma national. Le projet est déjà en cours dans l'Aveyron à Decazeville.

Localement les habitants des communes limitrophes sont très demandeurs de circuits sécurisés pour se rendre en ville, grace à l'assistance électrique l'accès sans voiture ne pose plus de problème physique et résoudrait ainsi nombre de problèmes engendrés par la circulation et les parkings.

http://www.ladepeche.fr/article/2014/02/06/1812012-decazeville-le-projet-de-veloroute-se-precise.html

Villefranche étant disposé de part et d'autre de l'Aveyron, une passerelle permetrait d'éviter bien des détours.

Au niveau du nouveau parc de loisir par exemple.

Il existe plusieurs solutions, à moindre coût la passerelle submersible.

Il y a heureusement de nombreux chemins accessibles aux vélos.
Mais ils se terminent bien souvent par une impasse pour le vélo (ou la poussette...)